4117
post-template-default,single,single-post,postid-4117,single-format-standard,eltd-core-1.1.3,borderland-theme-ver-2.4,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,vertical_menu_enabled, vertical_menu_left, vertical_menu_width_290,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive

SAMEDI 22/01 – CONVERSATION EN VISIOCONFÉRENCE : Vers de nouvelles formes de solidarité

Samedi 22 janvier

16h30

En visioconférence (ou visionnage collectif au Château de Goutelas)

Conversation avec Mireille Delmas-Marty, juriste, Gaël Giraud, économiste, Claire Hédon, Défenseure des droits et ex-présidente d’ATD Quart Monde, Jean-Baptiste Racine, juriste.

 

Quelles nouvelles formes de solidarité sociale et écologique pourraient émerger pour proposer des alternatives au « Tout-marché » ? Des penseurs et des chercheurs croisent leurs points de vue.

Invitons-nous au débat !

Les intervenants

 

Gaël Giraud est directeur de recherche au CNRS en économie. Personnalité hors norme, il s’est imposé comme l’une des grandes voix de la gauche écologiste, et l’une des pensées les plus influentes de son temps. Aujourd’hui directeur du programme Justice environnementale de Georgetown University, il participera à cette conversation depuis Washington DC.

 

Journaliste de formation, Claire Hédon est nommée en 2020 Défenseure des droits (autorité indépendante chargée de veiller au respect des libertés et des droits des citoyens par les administrations et organismes publics). Elle préside le mouvement ATD Quart Monde de 2015 à 2020 ; c’est à ce titre que Mireille Delmas-Marty la convie à prendre part à cette conversation autour des nouvelles formes de solidarité sociale et écologique.

 

Juriste (Collège de France) et amie de Goutelas, Mireille Delmas-Marty a conçu avec le plasticien Antonio Benincà la « Boussole des possibles » installée au Château de Goutelas : un objet-manifeste pour donner à voir les tensions qui agitent nos sociétés mondialisées, qui suggère aussi qu’il est possible de stabiliser ces sociétés sans les figer, de les pacifier sans les uniformiser.

 

Professeur de droit privé à l’Université Côte d’Azur et Paris 2 Panthéon-Assas, Jean-Baptiste Racine est spécialiste de droit économique. Il sera en charge d’animer cette discussion à la recherche d’alternatives pour une « mondialité » plus solidaire.

En ligne ou en visionnage collectif au Château de Goutelas

Durée : 1h30

Gratuit sur inscription

Inscription à la visioconférence
Inscription au visionnage collectif

Illustration © Atelier Pers