fermer

Espace Client

Accédez aux pages privées de notre site en utilisant le module de connexion situé sur votre droite. Si vous ne possédez pas de comptes alors créez-le en cliquant sur Créer un compte.
Points de vente
Espace Client

Affiche_expo_Lart_dment_le_chaos

Affiche_Les_toiles_dElose



Affiche_Danielle_Simonnet


Affiche_piano__posie


Dbat_La_rforme_du_code_du_travail_24.11.17

Michel Chaillou

Imprimer

CHAILLOU_Michel

 Michel Chaillou , accueilli à Goutelas les 3 et 4 juin derniers, a commenté son livre "Le Sentiment géographique" rédigé dans le Forez il y a quarante ans "avec l'Astrée pour boussole". A la fois réflexion sur la pastorale et sur l'écriture, un livre "sur presque rien", qui dit l'intériorité d'un pays qui devient intériorité mentale.

Maud et Yanick, comédiens du théâtre du Jay, ont pris le risque de donner à entendre, pour la première fois, ces phrases "d'un homme qui dort, traversé par un pays, le Forez, et par un livre, l'Astrée"

Michel Chaillou nous a fait partager sa lecture de l'Astrée, "un livre engagé dans le relief du Forez, un livre de rumeurs, murmuré pendant la sieste de Pan, à l'heure méridienne", et sa perception du Forez, "a la fois pays "géographique" figurant sur la planète sous le nom de Forez, et pays intérieur".

Résonne désormais à Goutelas, mêlée à d'autres voix de rencontres, la voix humaine et vraie d'un écrivain-lecteur, auteur de plus de 25 ouvrages, pour qui "Ecrire, c'est d'abord écouter, libérer les bruits du monde qu'emprisonnent les mots".